Apprends-nous à déposer notre « oui » dans le tien, nous, membres de ton Église :
en paroisses ou en communautés, retirés au désert, enfouis dans le monde ou en mission...
multiples visages qui reflètent la diversité des appels que tu déposes en nous...

Don Bosco nous dit :


  | Don BOSCO nous dit:


abonnement

|   Formulaire d'abonnement à nos publications   ►

Utilisez ce formulaire pour préciser le type d'abonnement souhaité parmi nos différents services (gratuits) de publication.




jeudi 19 septembre 2019

Comment méditer ?



On demande un jour à un homme qui savait méditer comment il faisait pour être si recueilli en dépit de toutes ses occupations il répondit :

Quand je me lève, je me lève.
Quand je marche, je marche..
Quand je mange, je mange.
Quand je parle, je parle.

Les gens l’interrompirent en lui disant : « Nous faisons de même, mais que fais-tu de plus ? »

Quand je me lève, je me lève
Quand je marche, je marche.
Quand je mange, je mange.
Quand je parle, je parle.
Les gens lui dirent encore une fois :
« C’est ce que nous faisons aussi ! »
Non, leur répondit-il.

Quand vous êtes assis, vous vous levez déjà.
Quand vous vous levez, vous courez déjà.
Quand vous courez, vous êtes déjà au but

Auteur(e) inconnu(e)

| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►




mercredi 18 septembre 2019

Le vrai silence



Je sais pas si vous avez remarqué : ce qui sépare les gens, ce sont les mots. Même les p’tits mots de rien du tout ça peut produire les pires maux. Il y a des mots blessants, et puis des mots qui tuent.

Ainsi l’amour peut commencer sur un signe et finir par un mot, un mot de trop. Peut-être bien qu’on habille la réalité avec des mots parce qu’on a peur de la voir toute nue. Peut-être bien aussi qu’il vaudrait mieux se taire plus souvent.

Apprendre à contempler. Rien dire. Rester dans le silence. Mais pas n’importe quel silence ! Il y a toute une gamme de silences : des graves, les aigus, des intenses. Il y a le silence qui cache l’absence et le vide ; il y a le silence parce qu’on n’ose pas ; il y a le silence parce qu’on ne veut rien dire, ou qu’on s’en fiche ; il y a le silence parce qu’on ferme les yeux et qu’on ne veut pas s’occuper de ce qui ne nous regarde pas : tout ça, c’est pas des beaux silences.

Moi, je parle des silences à étoiles, des silences à deux, avec des signes et des messages et des sculptures de connivence, un silence moelleux et rond comme de la tendresse, et grisant comme de l’amour. Un silence dense, la danse d’un silence....
Les amoureux n’aiment rien tant que le silence. C’est drôle : c’est quand ils ne disent rien qu’ils s’entendent le mieux. « On reconnaît l’amour véritable à ce que le silence de l’autre n’est plus un vide à remplir, mais une complicité à respecter. »

François Garagnon
Jade et les sacrés mystères de la vie

| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►




mardi 17 septembre 2019

Lourds fardeaux

« VENEZ A MOI, VOUS TOUS QUI PEINEZ ET PLOYEZ SOUS LE FARDEAU,
ET MOI, JE VOUS SOULAGERAI. »  Mt 11, 28



Parfois, le soir, je m’assieds sur un talus,
le visage entre les genoux,
les mains sur la tête,
je pleure.

Lourds sont les fardeaux des Hommes.
Mes épaules en éprouvent le poids et la douleur.

Faut-il ployer jusqu’à se rompre ?
On me dit : « Ne prends pas tant sur toi.
Dépose ces misères entre les mains de Dieu. »
ou encore :
« Jette tout cela au fond des mers. »

Mais c’est de l’humain tout de même,
de l’humain blessé, humilié, terrassé.
Comment courir sa vie
sans s’y pencher, sans soulager, sans guérir ?

Lui, ne fut-il pas cloué sur une croix !
Il a porté l’ignominie du monde
pour la soulever et l’enlever.

Est-ce cela venir à Lui
et trouver le repos …

Guy DERMOND
5 août 2009
Extrait de « Gouttes de miel »

| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►




lundi 16 septembre 2019

Voici quelques heures de ma vie


Seigneur,
voici encore quelques heures de ma vie
qui viennent de passer.

Une journée de plus :

Tu sais, Toi, ce qu'elle a été.
Moi, je ne le sais pas bien ;
mais, je te le demande,
éclaire-moi de ta lumière.

Je veux me tourner vers Toi.

Aujourd'hui, Tu m'appelais.
Tu m'as demandé d'accomplir ta volonté.
Y ai-je prêté attention ?
Ai-je répondu à ton Amour ?

Seigneur, pardonne-moi :

j'ai vécu machinalement,
je ne me souviens de rien.

Donne-moi la force de me souvenir

pour que mes jours ne s'écoulent pas
comme une fumée.

Donne-moi de vivre pleinement,

Seigneur,
puisque Tu me donnes la vie.

Donne-moi de vivre pour t'aimer.


Fais que mes sentiments

ne soient pas aussi fugitifs
que des nuages ou des poussières
qui sont le jouet des vents.

Fais que ma vie ne soit pas consumée

de façon éphémère,
en vain, pour rien,
mais qu'elle s'inscrive jour après jour
dans l'éternité de ton Amour.

Jean-Marie Lustiger (1926-2007),
"Premiers pas dans la prière", Paris, nouvelle cité, 1986.


| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►




dimanche 15 septembre 2019

Achever Ta création



Depuis l’origine,
du vide et de l’obscurité,
tu appelles l’être ta création,

et tout ce que tu as fait est très bon.

Il nous est donné d’achever ta création,
d’organiser l’univers en maison pour tous les Hommes,
en table accueillante à tout étranger.

Ainsi s’accomplira ta bénédiction
et tout sera très bon,
Seigneur notre Dieu.


Amen

Pierre Talec

| Notre prière de la semaine :  Hymne ►

| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►




samedi 14 septembre 2019

Jésus !


Jésus, 

Seigneur, ami, maître, guide, libérateur !
Reste avec nous, dans les joies et les peines, là où tu nous as précédés.
Tu es un des nôtres quand tu parles, tu pries, tu souris, tu pleures, tu aimes, tu exultes, tu souffres, tu veilles, tu es seul, tu agonises, tu meurs.
Mais tu es aussi le Dieu qui se donne, qui pardonne, qui sauve, qui guérit, qui chasse nos démons, ressuscite, qui est Vivant dans l’hostie, là où des croyants t’honorent à deux ou trois, dans le cœur de mon cœur.

- Readyness -


| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►




vendredi 13 septembre 2019

Les distractions



« Les distractions que vous aurez dans la prière ne doivent point vous étonner ; elles sont inévitables après tant d'agitations et dissipations volontaires ; mais elles ne vous nuiront point, si vous les supportez avec patience.

L'unique danger que j'y crains est qu'elles ne vous rebutent.

Qu'importe que l'imagination s'égare, et que l'esprit même s'échappe en mille folles pensées, pourvu que la volonté ne s'écarte point, et qu'on revienne doucement à Dieu sans s'inquiéter, toutes les fois qu'on s'aperçoit de sa distraction. Pourvu que vous demeuriez dans cette conduite douce et simple, vos distractions mêmes se tourneront à profit, et vous en éprouverez l'utilité dans la suite, quoique Dieu la cache d'abord. [...]

L'inquiétude sur les distractions est la distraction la plus dangereuse. »

Fénelon (1651-1715),
extrait de la Lettre au Marquis de Seignelai, 1690, in "Œuvres spirituelles", Correspondance,
Collection  Les maîtres de la spiritualité chrétienne, Aubier, Paris, 1954.


| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►




jeudi 12 septembre 2019

En fête !

Aujourd'hui, l'Institut Séculier des Volontaires avec Don Bosco (CDB), est en fête.
Membre de la Famille Salésienne depuis sa création, il célèbre son jubilé d’argent : vingt-cinq ans pour Dieu et pour le monde, avec un esprit salésien.
Nous nous unissons à leur joie et les assurons de notre prière fraternelle.

Plus d’informations sur www.volontaricdb.org



Nous te louons et te bénissons, Père. 
Dans ta Providence depuis la création du monde
Tu as appelé des hommes sages et généreux,
Prêts à te suivre sur les chemins de l'histoire
Pour être lumière, sel et nouveau levain dans le monde.

Nous te louons et te bénissons, Seigneur Jésus-Christ,
Avec ta vie cachée à Nazareth
Tu es devenu un modèle pour ceux qui,
Tout en demeurant dans le monde,
Suivent le chemin de la radicalité évangélique.

Nous te louons et te bénissons, Saint-Esprit,
Parce que tu remplis l'Église de tes dons,
Et en particulier pour le don du charisme salésien.
C'est dans la grande Famille Salésienne
Que nous, Volontaires avec Don Bosco,
Nous donnons notre contribution
Pour la construction de ton royaume dans le monde.

Nous te louons et te bénissons, Très Sainte Trinité,
Pour les 25 ans de notre histoire.
Fidèles à ton appel,
Nous nous engageons à vivre en témoins authentiques de l'Évangile
En tant que laïcs consacrés salésiens.

Marie, Mère et Auxiliatrice,
Saint Joseph et Saint Jean Bosco,
Soyez un soutien sûr pour nous
Et aidez-nous à être un pont entre les exigences de la vie quotidienne
Et celles de l'histoire du salut.


Amen.


Rome, 12 septembre 2019
Célébration du 25ème anniversaire

| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►




mercredi 11 septembre 2019

La gentillesse



C’est un don de douceur et d’attention fait à autrui.

Je suis toujours épaté du regard condescendant ou méfiant qu’on porte parfois sur la gentillesse. On la soupçonne volontiers d’être l’expression d’un manque : si on est gentil, c’est qu’on ne peut pas faire autrement, c’est parce qu’on est faible;  si on était fort et puissant, plus besoin d’être gentil.

Ou bien on s’imagine qu’elle cache quelque chose : la personne gentille attend forcément quelque chose en retour. Mais la gentillesse peut-être simplement un don, sans conditions et sans attentes !

On donne, et puis on verra bien; et on continue, même si on ne voit rien.

Alors, on n’est pas gentil pour obtenir quelque chose, on est gentil parce que ça fait du bien,
aux autres et à soi, et que ça rend le monde plus agréable et plus vivable.

Christophe André
"Et n’oublie pas d’être heureux" (extrait)

| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►




mardi 10 septembre 2019

Dieu, mon chemin (Traversée biblique)



Seigneur Dieu,
Tu es le pèlerin de nos longues routes.
Tu es le compagnon fidèle de nos chemins vers l’infini.

Dès le matin du monde, à la brise du jour,
Tu te promenais au jardin de nos genèses
au pas d’Adam et Ève.
Tu leur révélas ton nom caché en tout amour.

Depuis lors,
Notre histoire retentit de tes inlassables mises en route
entre mort et vie, doute et foi,
entre esclavages et libérations, exils et espérances,
entre fidélités et rebellions.

  • « Maître, où demeures-tu ? »
  • « Venez et voyez ! ».
    Il faut quitter pour rencontrer.
    C’est là qu’il y a chemin
    de soi vers un Autre,
    dans le dénivelé du désir.
La question cherche plus loin que nos pas :
« où est-il Celui que mon cœur aime ? »
Se lever. Marcher. Chercher. S’arrêter.
Et marcher encore. Se projeter au-delà.

Un beau jour, nous croyons approcher d’un lieu
Et nous découvrons un lien :
La légèreté d’un Ami marchant à nos côtés.

  • « Voyez mes mains et mes pieds
    et la plaie laissée par le coup de lance
     »
  • « Mon Seigneur et mon Dieu ! »
Il est vraiment ressuscité le crucifié !
Par toute la terre : « Allez ».

Guy DERMOND
18 juillet 2006

Extrait de « Gouttes de miel »

| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...