Apprends-nous à déposer notre « oui » dans le tien, nous, membres de ton Église :
en paroisses ou en communautés, retirés au désert, enfouis dans le monde ou en mission...
multiples visages qui reflètent la diversité des appels que tu déposes en nous...

Don Bosco nous dit :


  | Don BOSCO nous dit:





mercredi 16 mai 2018

La symphonie de la joie




Joie de vivre, joie d’aimer, joie de donner, joie de grandir et de progresser, joie de vieillir, joie de la fidélité, joie de redécouvrir la vie chaque matin, joie d’espérer, joie du silence et de la solitude, joie de la fraternité, de la fidélité et de la communion. Ah, la symphonie de la joie nous plonge au cœur de cette Bonne Nouvelle qui transfigure la vie !

Choisis donc, aujourd’hui, de vivre et de faire naître la vie, de faire jaillir la joie et le bonheur, de faire éclore la beauté là où tu passes. Choisis donc, aujourd’hui, d’accueillir la vie dans la reconnaissance et l’action de grâce. Le bonheur est là, il t’attend au-dedans de toi. Tu es maître de ton destin si tu choisis d’être heureux, si tu choisis d’aimer…

La vie me surprend toujours : à chaque détour, elle me réserve des joies que je n’attends même pas, que je ne soupçonne même pas mais qui ne manquent pas de me séduire. Je suis toujours émerveillé des surprises que me réserve la vie. N’y aurait-il pas une spiritualité de l’émerveillement qui nous enthousiasme, qui remplit notre cœur d’admiration et nous évite tout ce qui pourrait nous démotiver?

RENE PAGEAU, Il suffit de quelques mots

Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►








1 commentaire:

  1. Myriam de Terwangne16 mai 2018 à 07:18

    Merci !

    En écho au Commentaire du Jour 2 de la Neuvaine sur " la douceur et la persuasion , voici un commentaire de 2 Timothée 4, 2 , sur la DOUCEUR comme fruit de l' Esprit .

    Suivra un très beau texte de Jean- Marie Kerwich et des mandalas COEUR:

    Très belle journée

    http://inchristourhope.over-blog.com/2014/08/le-fruit-de-l-esprit-la-douceur.html


    JEAN- MARIE KERWICH :

    C'était ma dernière feuille de papier. Je savais qu'elle avait peur que je n'écrive pas sur la douceur de sa peau blanche, mais j'étais sans inspiration.
    Je le lui dis et elle me répondit : «Ça ne fait rien, emporte- moi quand même, glisse-moi dans l'enveloppe avec les autres pages écrites, même si tu n'écris pas de poème. Ne me laisse pas ici. Que deviendrais-je sur ce bureau d'accueil ? Une feuille où l'on écrira des chiffres et des combinaisons informatiques. Autant j'aime les mots autant je suis terrifiée par les chiffres.»
    Alors j'ai glissé la douce feuille blanche dans l'enve­loppe et je l'ai refermée. Mais j'ai senti son coeur qui battait à l'intérieur de l'enveloppe et me remerciait.
    .
    JEAN-MARIE  KERWICH, Extrait de l' Evangile du Gitan
    .

    Extrait de la chanson de TIBZ : » NATION « 

    Est ce que tu le sens le bonheur ?
    Qui se dessine à l'horizon ?
    Est ce que tu la sens la chaleur ?
    La nation devient ta maison
    Tout se donner,
    Embrasser le monde entier
    We are from the north
    We came from the south
    We are the NATION


    MANDALA COEUR !

    https://www.pinterest.fr/pin/163466661459478807/b

    RépondreSupprimer

Les commentaires de ce blog font l'objet d'une modération et sont publiés après vérification de leur contenu.