Apprends-nous à déposer notre « oui » dans le tien, nous, membres de ton Église :
en paroisses ou en communautés, retirés au désert, enfouis dans le monde ou en mission...
multiples visages qui reflètent la diversité des appels que tu déposes en nous...

Don Bosco nous dit :


  | Don BOSCO nous dit:





mardi 3 juillet 2018

Grain de folie



Ils se dressent, même en pleine misère, pour refuser que le monde soit mis en morceaux.
Ils se lèvent, même en pleine oppression, pour tailler à chacun une liberté.
Ils croient que la solidarité est capable de soulever les montagnes de l'inertie et des lenteurs.

Ils croient que l'homme est fait pour construire, puisque Dieu l'a fait créateur, et que rien, jamais,
si les hommes s'unissent pour lutter, ne pourra changer le monde en vaste terrain abandonné à la misère publique.
Ils croient à la réussite du monde, et, pour le prouver, ils donnent leur temps et leur vie à l'image du Christ de Nazareth.
Ils disent: le Christ nous a sauvés, il faut continuer ce qu'il a commencé !

Ils croient que la bienveillance peut vaincre le mépris.
Ils croient qu'aucune existence n'est condamnée à être une longue traversée solitaire.
Ils croient que le don de soi, mystérieusement, soulève le monde hors de sa gangue d'égoïsme,
et que toute crucifixion, mystérieusement, arrache le monde à l'attraction du mal
pour le placer définitivement sur la trajectoire du salut.

Ils disent que l'Evangile répandu par Dieu est une irrésistible puissance de libération.
Ils croient que le soleil peut surgir de l'échec.
Ils croient que Dieu, posé dans la terre, déposé dans la mort humaine,
transforme les tombes des hommes en lieu de passage, en champ de plantation, vaste et fertile !
Ils croient que, du silence du sépulcre, jaillit le cri de victoire.
Ils affirment que, dans l'absence et le vide de la tombe, Jésus de Nazareth commence la musique de la vie éternelle !

Ils sont fous ! Je suis de ce peuple-là :
Nous croyons que Jésus, le Christ, mort et ressuscité, est l'avenir de la terre et des vivants de tous les temps.

 Charles Singer

| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

1 commentaire:

  1. Myriam de Terwangne3 juillet 2018 à 07:01

    Merci à Charles Singer pour son texte r' éveilleur , re- veilleur de la foi au Christ . Un beau poème en néerlandais précède un interview du Frère Dominique Collin o.p;, Dominicain de Liège sur son nouveau livre : " Le Christianisme n' existe
    pas encore ", paru en avril 2018 .
    Des images sur les lacs du Guatémala terminent cette page .

    Excellente journée !

    JUSTUS A . VAN TRICHT :
    God wijst de juiste paden aan
    om wandelend aan Zijn hand te gaan.
    Elk pad met Hem dat is vervuld
    met zegen door Hem rijk omhuld.

    Met God raakt men de weg nooit kwijt
    dat veilig naar Gods einddoel leidt.
    Daar ervaart men met lievelust
    zich van Gods vrede en heil bewust.

    Geen mensenkind raakt ooit verdwaald
    als God voor hem de weg bepaalt.
    Dan komt hij wis en zeker thuis
    in het bereikte Vaderhuis.
    - Justus A. Van Tricht -

    FRERE DOMINIQUE COLLIN  : «  Le Christianisme n' existe pas encore ; »
    Interview de Dominique Collin o.p. , Dominicain de Liège , sur son nouveau livre paru en avril 2018 :

    Cliquez sur la flèche à la fin de l' article pour écouter l' interview

    https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2018-06/livre-pour-dieu-2-juin.html

    LAKE LANDSCAPE IN GUATEMALA

    https://www.google.be/search?q=guatemala+lake+fisherman+landscape+images&rlz=1C1AVSA_enBE432BE432&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwjg9Z_nnf3bAhWKYVAKHUHvBWoQsAQIJw&biw=1600&bih=725




    RépondreSupprimer

Les commentaires de ce blog font l'objet d'une modération et sont publiés après vérification de leur contenu.