Apprends-nous à déposer notre « oui » dans le tien, nous, membres de ton Église :
en paroisses ou en communautés, retirés au désert, enfouis dans le monde ou en mission...
multiples visages qui reflètent la diversité des appels que tu déposes en nous...

Don Bosco nous dit :


  | Don BOSCO nous dit:





lundi 6 août 2018

« Je T'aime, peut-être pas comme je voudrais, mais je T'aime ! »



« Je T'aime, peut-être pas comme je voudrais, mais je T'aime ! » 


Dans la paix du cœur se dissipent les inquiétudes sur soi-même et tu vas jusqu'à découvrir à quel point tu te réalises dans une vie donnée. Tu t'interroges : mais où est la Source à laquelle puiser un tel élan ?  Elle est dans la mystérieuse présence d'un Amour. 

Le plus important pour toi est de découvrir que Dieu t'aime. Là est la Source. Et son Amour est présence et pardon. Il t'aime, même si tu penses ne pas L'aimer. Et viendra un jour où tu Lui diras : « je T'aime, peut-être pas comme je voudrais, mais je T'aime ! » 


Par son Esprit Saint, le Ressuscité traverse, pour le transfigurer, même le plus déconcertant en toi. Les pessimismes que tu portes sur toi-même se dissolvent. Fais la chasse aux impressions sombres que peut secréter l'imagination. Et s'éclaire la paix du cœur. 

Chante mon âme : « je suis au Christ, je suis du Christ ! » 

Imperceptible changement au-dedans, la transfiguration de l'être se poursuit au long de l'existence. Elle donne de vivre dans le moment présent, elle fait de chaque jour un aujourd'hui de Dieu. Déjà sur la terre, elle est le commencement de la Résurrection, le début d'une vie qui n'a pas de fin. 

Pensais-tu qu'en toi le sable d'un désert avait recouvert l'amour ? 

Des déserts intérieurs, il y en a. Mais est-il nécessaire de s'y arrêter ? Sur une terre aride fleurit l'amandier. 

Et s'il y avait moins de déserts qu'on le suppose. 

Ainsi soit-il. 

Frère Roger de Taizé (1915-2005)

| Voir la vidéo du jour ►   et   notre soleil du jour ►

1 commentaire:

  1. Myriam de Terwangne6 août 2018 à 07:23

    En ce Jour où nous fêtons la Transfiguration de Notre Seigneur , merci pour ce beau texte du Frère Roger de Taizé .
    En écho , un chant " Je te dis que si tiu crois , tu verras la Gloire de Dieu ! et deux textes proposés aujourd' hui : un de Maurice Zundel et l' autre de Albert Hari et Charles Singer .

    Excellente journée !


    LA TRANSFIGURATION
    Voilà ! Jésus revêtu d' LICHTKLEED ,
    UN VÊTEMENT DE LUMIERE ,
    annonce de Sa Résurrectiion et aussi de la nôtre!

    MAURICE ZUNDEL :

    « Le christianisme ne nous demande pas de quitter la terre pour regarder un ciel imaginaire, mais de devenir nous-même ce Ciel, de transfigurer notre vie en laissant transparaître en nous toute la lumière et toute la joie de Dieu. Il ne s'agit pas de nous détourner de la vie, mais d'y entrer, car c'est avant la mort que nous risquons d'être mort si nous refusons de faire de notre vie une création continuelle de grâce et de beauté.

    Il ne s'agit donc pas d'apprendre à mourir, mais d'apprendre à vaincre la mort et de devenir une source jaillissante de vie éternelle au cœur de chacune de nos journées.

    Être chrétien, c'est faire fleurir toutes les fleurs dans la certitude que l'amour aura le dernier mot !

    C'est par là que nous affirmerons le règne de la grâce en étant gracieux nous-même, en essayant d'écouter les autres autant qu'ils ont besoin de l'être pour qu'ils se sentent aimés et découvrent le prix de la vie, le trésor caché au fond de leur cœur qui est le Dieu vivant.

    Dieu, s'il est vraiment la Vie de notre vie, il faut que ça se voie, que nous soyons pour tous l'accueil d'une amitié sans frontières. Alors, on porte Dieu et on communique sa joie en chantant puisque, comme le dit saint Augustin : «Celui qui aime chante ».

    Maurice Zundel

    ALBERT HARI ET CHARLES SINGER :

    VOIR

    Voir
    Sur la route avec le Christ,
    gens de mon peuple,
    vous verrez la Face de Dieu
    furtivement révélée aux détours des jours
    et sur les visages de vos prochains.
    Vous verrez la bonté distribuée
    en humbles brassées quotidiennes
    de gestes consolateurs et de paroles bienveillantes.
    Vous verrez le pardon accordé
    aux endurcis des ténèbres
    et vous verrez les pécheurs retourner leur cœur
    pour courir au soleil de l'Évangile.
    Vous verrez Dieu venant à vous comme un serviteur
    pour vous présenter lui-même son Pain
    qui suscite les forces de vivre.
    Ainsi, gens de mon peuple, irez-vous avec le Christ !
    Il ouvrira vos yeux sur les réalités invisibles
    que la foi seule est capable de saisir
    et qui, pour toujours,
    transfigurent votre être et votre existence !

    Chemin de Pâques 2009, année B. (Albert Hari et Charles Singer)

    JE TE DIS QUE SI TU CROIS , TU VERRAS LA GLOIRE DE DIEU
    https://www.youtube.com/watch?v=IoVarTW5RAg

    RépondreSupprimer

Les commentaires de ce blog font l'objet d'une modération et sont publiés après vérification de leur contenu.